3.3 Faire face aux changements climatiques et globaux dans un monde qui s’urbanise

< Priorité d'action 3.2

Retour à la liste

Condition de Succès CS1 >

Priorité d'action 3.3
« Faire face aux changements climatiques et globaux dans un monde qui s’urbanise »
Coordinateur: Cooperative Programme on Water and Climate

Membres du groupe-pilote
UN Habitat
International Water Association
Water and Climate Coalition
Banque mondiale
Conservation International

 
Au cours des dernières décennies, le monde a assisté à une explosion de la démographie urbaine et à l’émergence de grandes zones métropolitaines, de villes de plus petite taille et de centres régionaux. En 1950 on comptait dans le monde 9 villes de plus de 5 millions d’habitants – 2 en Amérique, 4 en Europe et 2 en Asie. D’ici à 2015 – c’est-à-dire dans 3 ans – ce nombre sera monté à 50 dont 29 (soit plus de la moitié) en Asie, 13 sur les continents américains, 5 en Europe et 4 en Afrique. Sur ces 50 villes, plus de la moitié se situent à proximité des côtes susceptibles d’être affectées par la montée des eaux et des tempêtes. L’augmentation des populations urbaines génère une gigantesque demande de services d’eau, de nourriture, d’énergie et d’espace. L’eau peut également devenir un élément adverse en raison de tempêtes, de sécheresses et d’inondations. Les populations croissantes et les économies en développement nécessitent une protection adéquate contre les dangers d’inondation, de sècheresse et de montée des eaux des océans. Ces risques devraient devenir de plus en plus imprévisibles et intenses en raison des enjeux plus grands et du changement climatique.

L’augmentation démographique urbaine génère une augmentation significative de la demande en services d’eau, nourriture, énergie et espace. L’eau n’est pas seulement un «ami» au service de l’Homme, de la Nature et des économies car elle peut également devenir un ennemi en raison des tempêtes, des sècheresses et des inondations. Les populations croissantes et les économies en développement nécessitent une protection adéquate contre les dangers d’inondation, de sècheresse et de montée des eaux des océans. Ces risques devraient devenir de plus en plus imprévisibles et intenses en raison des enjeux plus grands et du changement climatique.

L’utilisation d’approches de gestion de l’eau par secteur unique et de mesures techniques simples ne suffisent plus pour faire face à ces multiples défis complexes liés à l’eau. La gestion de l’eau évolue d’une compétence professionnelle technique de base vers un ensemble complexe multiple d’approches et de compétences d’acteurs venant d’une large variété de disciplines, cultures et organisations dont les gouvernements, la recherche, la société civile et le secteur privé, agissant à tous les niveaux (local, régional, national et mondial).

La prise de conscience que la gestion de l’eau nécessite des réponses holistiques et multidisciplinaires à des défis de plus en plus complexes a donné naissance à une variété d’initiatives pour regrouper les forces des partenaires entre les disciplines, les mandats et les échelles. Pour la zone de priorité 3.3., cette prise de conscience du besoin de regroupement des forces a conduit à la proposition de 7 Objectifs-Cibles faite par un groupe d’institutions. L’ambition de ces 7 Objectifs-Cibles est de contribuer aux solutions par la création et le renforcement des partenariats pour un objectif particulier ou pour traiter une question spécifique. L’objectif-cible 1 traitera de l’agenda politique du CCNUCC sur l’adaptation liée à l’eau. Cette cible est conduite par la coalition sur l’Eau et le Climat. Les Objectifs-Cibles 2, 3, 4 et 5 traitent tous du développement des capacités et de conseil opérationnel sur le développement de scénarios et des outils de modélisation pour la gestion des bassins hydriques et de l’eau au niveau mondial, régional et local. Ces Objectifs-Cibles sont conduits par l’Académie Française de l’Eau, l’UNESCO-IHP, the UN WWAP et l’Alliance pour l’Adaptation Mondiale de l’Eau. Les Objectifs-Cibles 6 et 7, conduits par UN HABITAT et l’IWA traitent de la protection des zones urbaines et des installations contre les risques. 

Les leaders de chaque cible vont renforcer le partenariat jusqu’au 6ème Forum Mondial de l’Eau et présenteront les solutions et la marche à suivre au Forum. Dans le même esprit, le 6ème Forum est une forte stimulation pour des actions et des résultats.

OBJECTIF-CIBLE

Coordinateur(s) GCS

Liens régionaux*

Objectif-cible 1: D’ici à 20xx, l’expertise en gestion de l’eau sera représentée au Comité d’Adaptation de la CCNUCC et l’adaptation liée à l’eau, notamment le renforcement de la résilience au changement climatique dans les zones urbanisées, devra être bien prise en compte dans le mécanisme du Fond Vert Climat à la suite des décisions de COP17 et de son suivi évaluation

Water and Climate Coalition

Afrique

Objectif-cible 2: D’ici à 20xx, développer une série de méthodes reconnues mondialement pour évaluer et gérer les incertitudes des impacts du changement climatique sur les ressources en eau superficielle et souterraine et identifier les priorités en termes de sensibilisation des gestionnaires, en collaboration étroite avec le GIEC, UNFCCC et les autres organisations, et les mettre en œuvre de manière pilote dans le cadre d’un réseau d’au moins 10 plans de gestion de bassin dans les principales régions vulnérables

Académie de l'Eau

UNESCO-IHP

Asie Centrale

Objectif-cible 3: D’ici à 2015, publier une nouvelle Vision Globale de l’Eau et ses scénarios, sur la base du travail commun sur le développement de scénarios et de modèles de plusieurs institutions de recherche appliquée de renommée internationale avec des dimensions globales, régionales et locales

Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau

Objectif-cible 4: D’ici à 2015, les plans de développement urbains et des installations incluront un programme d’évaluation et de gestion des risques afin de se prémunir face aux changements climatiques et globaux

UN Habitat

Asie-Pacifique

Objectif-cible 5: D’ici 2012, l’Alliance pour l’Adaptation Globale de l’Eau est établie comme le chef de file mondial de diffusion de savoirs et recommandations sur la façon de généraliser l’adaptation au changement climatique dans les stratégies, programmes, plans et projets liés à l’eau

Banque mondiale

Objectif-cible 6: Etablir une coalition internationale de deltas (pays, régions) et autres zones géographiques particulièrement vulnérables (zones arides, montagneuses etc.) qui établirait un plan d’action à lancer à Marseille en 2012 dans le but d’illustrer les meilleurs moyens de faire face aux pressions découlant des changements globaux et des processus de migration (de façon inclusive, transparente et pluridisciplinaire)et afin de créer des conditions favorables pour les parties prenantes et sensibilisant les citoyens

Ministère néerlandais des infrastructures et de l'environnement

Objectif-cible 7: D’ici à 20xx, préparer X plans intégrés sur la sécurité de l’eau urbaine, intégrant la gestion des risques et la résilience au changement climatique de même que des plans relatifs à l’adaptation climatique et à la sécurité de l’eau pour les installations

International Water Association

Ameriques

< Priorité d'action 3.2

Retour à la liste

Condition de Succès CS1 >

Participez !

Rendez-vous sur notre Plateforme des Solutions pour envoyer vos propositions!

 

* Cette colonne indique les correspondances entre objectifs-cibles thématiques et régionaux lorsque ces derniers sont liés et peuvent contribuer l’un à l’autre.

Bulle fr

Les highlights du Forum

Les produits de sortie du Forum

Plateforme des Solutions - solutionsforwater.org

podcasts
Inscrivez-vous à notre Newsletter